20275 Barcaggio, Ersa, France
  • Description

  • Galerie

    Tour de la Giraglia (Ph.C.CAZEMAJOU)
    La Tour et le Phare de la Giraglia (Ph.S.CAMPOS)
    Les Tours d'Agnello et de la Giraglia (Ph.P.BERTRAND)
  • Téléchargements

    Téléchargements

Description

Tour de la Giraglia Parmi les Tours du littoral du CAP CORSE, c’est assurément l’édifice le plus important.

L'îlot de LA GIRAGLIA constitue le prolongement septentrional du CAP CORSE. Situé sur la commune d'ERSA au Nord des marines de BARCAGGIO et de TOLLARE, distant d'environ 1,2 à 2 milles nautiques de la côte (soit 2 à 2,5 km), cet îlot long d'environ 800 m, large en moyenne de 50 m s'élève à plus de 60 m au dessus de la mer. Il est exposé à tous les vents, d'accès difficile, isolé par les tempêtes une bonne partie de l'année. Il marque le passage obligé pour tous les navires allant d'un rivage à l'autre de la Corse, de la mer Méditerranée à la mer Tyrrhénienne.

Le caractère stratégique du site n'échappe pas aux génois qui dès 1551 projettent d'y construire une tour importante. La décision de construction n'intervient qu'en 1573.
La construction est longue et laborieuse. Aux difficultés naturelles d'accès, s'ajoutent des attaques des Turcs sur le chantier et d'innombrables contestations entre le surintendant à la construction, ses partenaires et les populations, réticentes à payer l'impôt levé pour la construction. La tour est finalement achevée en 1585.

C'est une construction importante, du type carré, à plusieurs étages, destinée à abriter une petite garnison constituée au minimum d'un chef, d'un bombardier et de deux soldats. Elle est dotée de deux pièces d'artillerie et de mousqueterie.

Quelque peu tombée en désuétude au XVIIIe siècle, La Révolution puis NAPOLEON 1er inquiets des incursions de la flotte anglaise sur les côtes de CORSE, l'avaient faite rénover et y avaient installé une garnison sous le commandement de Pasquale BONAVITA. Après une brillante épopée de corsaire au service des rois LOUIS XV et LOUIS XVI, durant laquelle il s’était illustré contre les Anglais aux Antilles puis lors de la guerre d’indépendance des Etats Unis d’Amérique, Pasquale BONAVITA avait pris sa retraite en son village natal d’ERSA peu avant la Révolution. La reprise des conflits avec les Anglais l’avait conduit à se voir confier la défense de l’île de LA GIRAGLIA. Avec ses canonniers, l’ancien corsaire s’y illustra en repoussant, au cours de l’été 1794, les assauts de la flotte anglaise de NELSON. L’illustre amiral venait de s’emparer de la place de CALVI après un siège au cours duquel il avait perdu son œil droit. Il convoitait l’Ile de LA GIRAGLIA qui lui aurait offert un point d’observation stratégique en Méditerranée. On a vu comment, furieux de ses déboires devant LA GIRAGLIA, NELSON se défoula en bombardant la Tour de SANTA MARIA LA CHIAPELLA.

La tour est aujourd’hui en bon état de conservation, entretenue par le Service des Phares et Balises de la Direction Départementale d’Equipement, qui l’utilise comme bâtiment annexe du phare. On ne peut malheureusement pas y accéder, tout débarquement sur l’île étant interdit.

Les Tours
Du 14° au 18° siècle, les tours ont été construites à l’époque où les invasions barbaresques étaient nombreuses.
Elles sont pour la plupart édifiées sur le littoral, et pour certaines dans les villages.
On en dénombre cent sur toute la Corse, dont le quart dans le Cap Corse et dix à Rogliano.
Il existe deux sortes de tours : Les rondes, qui appartenaient à la communauté étaient plus difficile à construire car plus solides et hautes (12 à 17 m) assuraient la surveillance et la défense de la mer et des côtes.
Les carrées souvent bâties à l’intérieur, exception faite de la Tour de l’île de la Giraglia, étaient le bien de leur propriétaire et servaient de refuge à la population.

Le journal "Pointe du Cap Corse" (publié par l'Association Finocchiarola, pour le gestion des espaces naturels du Cap Corse) vous présente dans son numéro 2 et 4 un dossier sur les Tours Génoises du Cap Corse. (A consulter au format PDF)
Contact Tel.: +33 0495 354 034
Fax: +33 0495 317 862
@: otsi.macinaggiorogliano@orange.fr
Web: http://www.macinaggiorogliano-capcorse.fr

Galerie

  • Tour de la Giraglia (Ph.C.CAZEMAJOU)
  • La Tour et le Phare de la Giraglia (Ph.S.CAMPOS)
  • Les Tours d'Agnello et de la Giraglia (Ph.P.BERTRAND)

Téléchargements